Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Actualité

Deux Tunisiennes dans le Top 100 des femmes d’affaires les plus puissantes du Moyen-Orient

La liste annuelle des femmes d’affaires les plus puissantes du Moyen-Orient pour 2023 de Forbes Middle East a été publiée. La nomenclature comprend 100 femmes de 27 nationalités différentes travaillant dans plus d’une vingtaine de secteurs.

Deux Tunisiennes arrivent à se positionner dans le prestigieux classement. Il est question de Jalila Mezni, qui dirige le groupe Société d’Articles Hygiéniques (SAH), ainsi que de Selma Babbou, directrice générale adjointe chez PGI Holding du Groupe Amen.

Jalila Mezni a été classée au 45e rang du Top 100 de Forbes Middle East. Co-fondatrice de la société spécialisée dans la vente de produits hygiéniques, plus connu par sa marque commerciale Lilas, elle a pu pérenniser une croissance fulgurante de sa structure. Le Groupe opère actuellement dans plus d’une vingtaine de pays.

Le succès de Jalila Mezni se traduit également par la création d’Azur Détergents, une entreprise spécialisée dans l’industrie des détergents et des produits ménagers. Grâce à son leadership et à sa vision, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 860 millions de dinars en 2022 et possède plusieurs filiales dans différents pays d’Afrique.

La deuxième porte-drapeau de la Tunisie figurant dans le classement de Forbes Middle East est Selma Babbou. Elle se positionne à la 72e place grâce à plus de 32 ans d’expérience au sein du groupe bancaire Amen. Élément-clé d’Amen Group, elle dispose d’un portefeuille impressionnant au vu du nombre de filiales qui œuvrent dans six secteurs distincts. Le conglomérat dans lequel Selma Babou travaille emploie plus de 4 mille personnes.

Pour ce qui est des autres nationalités dominant la liste de Forbes Middle East, les Émirats Arabes Unis arrivent en tête avec la présence de 15 femmes d’affaires. Par ailleurs, 12 femmes d’affaires égyptiennes sont présentes dans le classement contre 11 pour l’Arabie saoudite. Les Koweïtiennes présentes dans le classement se chiffrent à 8.

Le secteur des services bancaires et financiers domine la liste avec une part de 23 %. Le Top 100 comprend les femmes d’affaires qui ont contribué au succès des plus grandes entreprises de la région et au-delà.

Le classement est basé sur plusieurs critères, notamment le volume d’activité, l’impact et les réalisations de l’année écoulée, ainsi que les initiatives de durabilité et de responsabilité sociale menées par des femmes.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page