Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Actualité

Un récif corallien intact et gigantesque a été découvert au large de Tahiti

Sous l’égide de l’Unesco, des chercheurs ont découvert un vaste récif corallien en bonne santé, à 30 mètres de profondeur.

Une trouvaille exceptionnelle et pour le moins inattendue. Au large de Tahiti, à 30 mètres de profondeurs, une équipe de plongeurs a découvert un vaste champ de coraux en forme de roses. Partis dans le cadre d’une mission d’exploration sous l’égide de l’Unesco, les scientifiques ont été surpris par l’excellent état de conservation du récif.

Encadrée par l’Unesco, en partenariat avec le laboratoire français le Criobe, cette mission d’exploration est porteuse d’espoir. Le récif corallien découvert par les plongeurs est exceptionnel, tant par sa taille que par son état de santé. Ce « champ de roses bleutées », comme le nomme Alexis Rosenfeld, le photographe plongeur qui a mené la mission au large de Tahiti, s’étendrait en effet sur 3 km de long et 60 à 65 km de large. Il constitue « l’un des récifs coralliens sains les plus étendus jamais enregistrés », avance l’Unesco.

La vidéo ci-dessous, proposée par l’Unesco, vous donne un aperçu de cet écosystème exceptionnel :

Une profondeur inhabituelle et un récif préservé

Les coraux qui composent ce grand récif ont de plus une forme particulière, ce qui le fait ressembler à un jardin de roses géant selon les scientifiques. Ce sont cependant deux autres aspects de ce récif qui attisent particulièrement la curiosité des chercheurs. Le premier est que ces coraux sont situés dans la zone crépusculaire de l'océan dans laquelle la lumière du soleil pénètre peu, ce qui rend leur présence étonnante en raison de leur symbiose avec des microalgues photosynthétiques.Ces coraux sont situés dans la zone crépusculaire de l'océan dans laquelle la lumière du soleil pénètre peu

Cette découverte ouvre la perspective de nouvelles explorations plus profondes pour trouver de tels récifs coralliens. Le second aspect est que le récif semble être en très bonne santé et ne pas avoir été victime de l'épisode de blanchissement de 2019 dans la zone, probablement grâce à sa profondeur inhabituelle. Cette observation pourrait inspirer de futures mesures de conservation.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page