Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Actualité

Tunisie : Quatre ministères se mobilisent en faveur de l’Intelligence artificielle

Un mémorandum d’entente portant sur l’élaboration de la stratégie nationale d’intelligence artificielle (IA) et le plan de sa mise en œuvre a été signé samedi 19 février 2022 au ministère des Technologies de la communication.

Paraphé par les ministres des Technologies de la communication, Nizar Ben Neji, de l’Industrie, Neila Nouira, de l’Economie et de la Planification, Samir Saïed, et de l’Enseignement supérieur, Moncef Boukthir, ce mémorandum fixe les grandes orientations de la stratégie nationale d’IA et à suivre l’élaboration de l’étude envisagée dans ce sens.

Autre objectif de cet accord, l’identification des domaines prioritaires pour l’implémentation de cette stratégie, les projets à mettre en œuvre, le calendrier de réalisation et les coûts financiers à prévoir.

“La stratégie nationale d’IA qui bénéficiera de plusieurs sources de financements reposera sur un plan d’action articulé en plusieurs projets qui permettront d’optimiser l’exploitation des données et des énergies”, a déclaré Nizar Ben Neji. “L’implémentation de cette stratégie, qui touchera aux différents domaines tels que la santé, le transport, l’éducation… , nécessite l’élaboration du cadre législatif et structurel adéquat et l’identification des projets pilotes à engager”, ajoutera-t-il.

Ce plan national d’IA permettra d’exploiter les données disponibles pour améliorer l’anticipation, la prévention, la planification et la prise de décision et sera implémenté, au début, par les ministères signataires du mémorandum, pour être par la suite généralisée à tous les départements ministériels.

De son côté, Samir Saïed soulignera que la stratégie nationale d’IA permettra au pays de s’engager sur la voie de l’économie de savoir dans un contexte mondial marqué par la transition de l’économie classique vers l’économie de savoir basée sur un ensemble de piliers dont l’intelligence artificielle.

Il estime que l’IA offrira au pays des opportunités énormes pour développer son économie, migrer vers une économie de savoir et gagner en termes de valeur ajoutée, indiquant que la Tunisie fera progressivement sa transition des industries classiques privilégiant la main d’œuvre bon marché vers une économie qui valorise les compétences nationales et leur offre le climat adéquat pour créer de la valeur ajoutée et faire avancer le pays.

Par ailleurs, il a fait remarquer que la stratégie nationale d’IA et le plan national relatif à l’économie de savoir constitueront les nouvelles locomotives de développement en Tunisie.

De son côté, la ministre de l’Industrie, de l’Energie et des Mines a indiqué que son département a entamé, depuis 4 ans, la mise en place de programmes d’intelligence artificielle pour permettre les entreprises industrielles de renforcer leur compétitivité, ajoutant que l’IA et la numérisation sont les principaux axes autour desquels sera développée la stratégie industrielle à l’horizon 2035.

Elle a précisé que suite à la signature du mémorandum en question, les ministères signataires œuvreront à élaborer un plan d’action clair et précis pour présenter au gouvernement une stratégie bien ficelée avant le mois de juin 2022.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page