Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Culture

Deuxième édition du festival CINEMANA, du 3 au 9 septembre à la Cité des Sciences de Tunis

15 courts-métrages ont été sélectionnés pour la compétition officielle et 11 pour le volet de projection hors compétition. 6 prix sont en jeu, allant jusqu’à 2.000 DT et un accompagnement par des professionnels du métier pour la réalisation d’un futur film.

L’Alliance Française de Tunis organise, du 3 au 9 septembre, la deuxième édition du festival Cinemana. Abrité par la Cité des Sciences de Tunis, le festival est consacré au court-métrage et sera placé sous le signe de la francophonie et de la formation aux métiers du cinéma. Une occasion pour des jeunes cinéastes en devenir de présenter leurs films, de se former et de rencontrer des professionnels du cinéma. Cinemana s’étant fixé comme ambition de contribuer à la création d’un réseau cinématographique représentatif de toutes les régions de la Tunisie à travers l’initiation aux différents métiers du cinéma, la promotion des talents des jeunes réalisateurs et la confirmation de leur vocation.

«Les soumissionnaires sont très souvent des étudiants dans les domaines de l’audiovisuel, des Beaux-Arts ou membres actifs dans des clubs de cinéma ou associations culturelles. Ils ont entre 16 et 30 ans et viennent de toute la Tunisie : Tunis, Gabès, Le Kef, Sousse, Ben Arous, Nabeul, Bizerte, Kasserine, Sfax…», notent dans ce sens les organisateurs.

Une partie des jeunes qui ont été retenus pour les formations sont membres très actifs dans des associations régionales, comme : Sicca Jazz au Kef, Nomad 8 Redeyef de Métlaoui-Gafsa, Art Maknassi de Sidi Bouzid, Ftcc de Gabès, la Faculté des Lettres et l’Association Cinéma de Kairouan.

15 courts-métrages ont été sélectionnés pour la compétition officielle et 11 pour le volet de projection hors-compétition. Ces films ont été retenus parmi 80 courts-métrages soumis à la suite de l’appel à participation.

6 prix sont en jeu, allant jusqu’à 2.000 DT et un accompagnement par des professionnels du métier pour la réalisation d’un futur film. Et c’est au réalisateur Mourad Ben Cheïkh, à l’universitaire Lamia Horrigue et à l’actrice Saoussen Maâlej que revient la tâche de sélectionner les films primés.

Au programme, des projections gratuites, des rencontres et des master classes ouvertes au public et animées par Slim Larnaout, producteur et réalisateur spécialisé dans les effets visuels; le réalisateur Hichem Ben Ammar; Nassim Regichi, spécialiste des effets spéciaux physiques et le producteur et réalisateur Nidhal Chatta.

Yasser Jradi donnera un concert à l’occasion de cette nouvelle édition du festival.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page