Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Culture

La Semaine du Son de l’UNESCO pour la première fois en Tunisie

Porté par les Alliances Françaises de Bizerte (AFB) et de Djerba (AFD), en partenariat avec l’Institut Français de Tunisie (IFT) et l’association “La Plume de Paon”, le projet pluridisciplinaire de la Semaine du Son de l’UNESCO en Tunisie a pour objectif la sensibilisation aux enjeux multiples du sonore dans ses dimensions créatives et culturelles, à travers un dialogue franco-tunisien et dans un esprit “deux rives de la Méditerranée”. Il ambitionne d’autre part d’élargir la vision du sonore au sein de l’écosystème culturel international et tunisien.

De Bizerte à Djerba en passant par Tunis, cet événement de taille, informe un communiqué de presse conjoint des AFB et AFD, se tient en marge du Sommet de la francophonie (19 et 20 novembre 2022).

Le démarrage sera marqué par une table ronde intitulée “L’audio, au cœur des nouveaux médias et des industries culturelles et créatives “, et ce, le jeudi 10 novembre à l’Ecole Supérieure de l’Audiovisuel et du Cinéma (ESAC) à Gammarth (Banlieue nord de Tunis) . Lors de ces échanges, le fil rouge de la Semaine du Son de l’UNESCO en Tunisie sera également présenté : objet de multiples adaptations sonores, l’œuvre mythique “Salammbô” de Gustave Flaubert confirmera à la fois les infinies potentialités du sonore et du livre.

Le deuxième moment fort sera avec les rencontres professionnelles du livre audio les 11 et 12 novembre à Bizerte. Ces deux journées réuniront des acteurs tunisiens et internationaux de la chaîne du livre et de la diplomatie culturelle francophone, pour débattre autour de plusieurs thématiques liées au son, tant dans le domaine du livre innovant que de celui du podcast, tout en offrant au public de laisser libre cours à sa créativité et de réfléchir à des modes alternatifs de lecture. Ces rencontres seront sous forme de huit tables rondes et ateliers autour des thématiques suivantes:

“le livre augmenté : un nouveau format du livre”, “Devenir entrepreneur dans le secteur du livre audio”, “Création sonore et francophonie : enjeux économiques et diplomatiques”, “Utilisation du livre audio en classe de FLE (Français Langue Etrangère)”, “Podcast”, “Le livre audio et les métiers de l’audiovisuel”, “Création sonore et Médiation” et “Nouvelles expériences autour du son”.

La semaine du son sera clôturée le 15 novembre au Village de la francophonie à Djerba avec une table de restitution intitulée “La révolution du son : ambassadeur de la francophonie et créateur de connexions” . Elle proposera une synthèse de la Semaine du Son de l’UNESCO en Tunisie tout en ouvrant par ailleurs de nouvelles perspectives et des projets en devenir, à l’exemple de l’expérimentation sonore “Salammbô/Les Mureaux”, associant quartiers prioritaires de la ville en France et quartiers populaires de Tunisie.

La Tunisie identifiée comme un pays prioritaire, particulièrement depuis l’organisation du Salon du livre audio de Tunisie, en novembre 2021

Créée en 1998, la Semaine du Son de l’UNESCO a pour objectif de sensibiliser aux enjeux multiples du sonore dans le monde. Soutenue via la résolution 39 C/59 de l’institution et présidée par Christian Hugonnet, elle renforce actuellement sa présence internationale, notamment dans un certain nombre de pays francophones. A ce titre, la Tunisie a été identifiée comme un pays prioritaire, particulièrement depuis l’organisation du Salon du livre audio de Tunisie, en novembre 2021 par les Alliances françaises de Tunisie, en partenariat avec l’association La Plume de Paon et l’Institut français de Tunisie. Centré sur le livre et déployé sur deux journées de programmations et de rencontres dans les locaux de la Bibliothèque nationale de Tunisie (BNT), cet événement a démontré que le livre audio était en mesure de constituer la matrice d’une Semaine “tunisienne” du Son de l’UNESCO.

Fondée et présidée par l’universitaire, journaliste et écrivain Christophe Rioux, la première Semaine du Son de l’UNESCO en Tunisie ambitionne ainsi de donner une large vision de la place du sonore dans l’écosystème de la création, à travers les thématiques des différentes rencontres.

L’ancrage autour du Salon du Livre audio de Tunisie confère au livre une place centrale, relativement singulière dans le format initial des Semaines du Son de l’UNESCO. En Tunisie, un fil rouge consacré à l’ouvrage “Salammbô” de Flaubert soulignera cette particularité et illustrera la conviction selon laquelle le livre – et plus précisément le livre audio – constitue une porte d’entrée idéale dans l’ensemble de l’écosystème des industries culturelles et créatives : tiré d’une œuvre littéraire, il combine l’interprétation d’un comédien, un accompagnement musical ou sonore, et éventuellement une dimension visuelle. En cela, le livre audio s’affirme réellement comme un livre ” enrichi ” ou ” augmenté ” au cœur même de la création.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page